Si vous êtes familiarisé au monde du commerce en général, il est possible que vous ayez déjà entendu à mainte reprise le sigle ROI. Encore appelé la rentabilité des investissements, ce dernier représente un calcul qui vous permet d’avoir une idée des bénéfices que peut engendrer un investissement au bout d’une certaine période.

Que ce soit dans le cadre d’un investissement immobilier, d’un commerce en ligne ou de toute autre activité à but lucratif, vous avez la possibilité de calculer le retour sur investissement. Définition, utilité, méthode de calcul, voici tout ce que vous devez connaître à propos du ROI.

DĂ©finition du ROI et traduction en anglais

Le sigle ROI est une appellation anglaise signifiant « Return on Investment ». Sa traduction française est le retour sur investissement. Il s’agit d’un indicateur financier vous permettant non seulement de mesurer, mais aussi de procéder à une comparaison du rendement de votre investissement.

D’une façon générale, le ROI représente le ratio de vos bénéfices obtenus après investissement par rapport au coût de celui-ci. Un retour sur investissement peut vous permettre de comparer plusieurs investissements que vous avez réalisés afin de connaître le plus rentable.

Bien que la formule appliquée ne fasse pas ressortir de manière explicite le paramètre « temps », vous devez savoir que tout calcul de la rentabilité des investissements prend en considération une période déterminée. Si en général le ROI se calcule sur une année, vous pouvez aussi déterminer vos gains sur deux, trois ou plusieurs années.

La plupart du temps, le ROI se calcule après une certaine durée pour connaître les bénéfices obtenus. Cependant, vous pouvez aussi le faire avant le lancement d’un projet. Le but étant, dans ce cas précis, de connaître la rentabilité de l’activité que vous êtes sur le point d’entamer.

Ă€ quoi sert le ROI ?

Le retour sur investissement sert à connaître les bénéfices que vous allez pouvoir obtenir en investissant une certaine somme, et ce, sur une période. Ainsi, calculer le ROI va vous permettre de savoir si un investissement est bénéfique, et si oui ou non, il vous sera avantageux de vous lancer.

De plus, c’est un bon moyen de connaître les performances d’une action, notamment dans le cadre du marketing. Cela vous permet de prendre les bonnes décisions. En effet, en ayant connaissance des bénéfices que vous apporte une action, vous allez avoir plus de facilité à effectuer votre choix d’investissement. Cela dans l’optique de choisir la solution qui vous sera, par la suite, la plus favorable.

Suite au calcul du ROI, vous allez pouvoir réorienter vos stratégies en procédant à la suppression de certains investissements ou alors en les renforçant. Le but ici est d’optimiser le taux de rendement.

Quand et pourquoi faut-il l’utiliser dans vos projets ?

Le ROI peut s’utiliser dans différents contextes. Que vous soyez un investisseur ou une entreprise, cet indicateur financier est l’un des éléments incontournables qui vont vous servir à diverses occasions.

Le ROI pour les investisseurs

Si vous êtes un Investisseur, quel que soit votre domaine de prédilection, le ROI vous sera très utile. Si plusieurs produits vous sont présentés ou alors des investissements financiers, et que vous devez faire un choix, calculer la rentabilité des offres va vous faciliter la tâche.

En effet, en connaissant approximativement les revenus liés à chaque projet au bout de quelques années, vous pourrez aisément choisir celui qui vous permet de gagner gros. En plus de vous éviter de choisir le mauvais investissement, le calcul du ROI vous évite une perte de temps considérable.

Si votre investissement s’oriente principalement dans le secteur de l’immobilier, le calcul du ROI vous sera plus que jamais utile. Généralement, les novices du domaine hésitent entre l’investissement locatif, un achat suivi d’une rénovation dans l’optique de procéder à une revente ou différentes autres options.

La prise d’une telle décision doit se fonder sur plusieurs facteurs comme l’emplacement du bien, le type de logement, les tarifs de location pratiqués dans la région, etc. Le calcul du retour sur investissement sur la base de ces informations va vous permettre de prendre une décision pertinente, ce qui optimise les chances de succès de votre projet.

Le ROI pour les entreprises

Si vous êtes une structure, vous mettez certainement en place des projets ou investissez dans des produits quels qu’ils soient. Pour éviter toute faillite et des pertes colossales de fonds financiers, il convient de s’assurer de la viabilité du projet et des gains (approximatifs) que vous allez en tirer. Vous pouvez alors faire usage du ROI pour prendre la bonne décision.

De plus, pour la plupart des décisions importantes liées à l’entreprise, évaluer les profits qui en découlent est crucial. Il peut s’agir de la mise en place d’une formation en vue de renforcer les compétences du personnel, de l’acquisition de nouveaux appareils ou de l’instauration d’une nouvelle stratégie. L’application de chacune de ces décisions va nécessiter un coût, mais avant de vous décider, être sûr de la rentabilité est nécessaire. Vous devez alors faire usage du ROI.

Le retour sur investissement dans le domaine du marketing digital

Dans le secteur du marketing, principalement le marketing digital, le ROI vous aide à connaître les performances des différentes stratégies de marketing que vous mettez sur pied. Si vous lancez par exemple une campagne de prospection, le taux de conversion sera comparé à la somme investie et va permettre de connaître l’efficacité de la stratégie adoptée. Sur cette base, vous allez pouvoir peaufiner vos méthodes ou alors adopter de nouvelles astuces.

D’autre part, lors des campagnes publicitaires ou d’e-mailing, les bĂ©nĂ©fices de vos actions doivent ĂŞtre comparĂ©s aux dĂ©penses publicitaires. Le but Ă©tant de savoir si la campagne effectuĂ©e a Ă©tĂ© productive. Si ce n’est pas le cas, des amĂ©liorations seront faites.

Comment calcule-t-on le ROI ?

En termes de chiffres, le retour sur investissement se calcule grâce Ă  une formule simple : ROI (pourcent) = (BĂ©nĂ©ficie – CoĂ»t du projet)/ CoĂ»t du projet. Il est important de prĂ©ciser que la mĂ©thode utilisĂ©e pour effectuer le calcul ne tient pas compte des diffĂ©rents risques de l’investissement. De plus, elle ne prend pas en compte l’inflation sur le long terme.

Notez qu’une rentabilité très importante peut cacher de grands risques. Il vous revient donc, en tant qu’investisseur ou entreprise, de mesurer les potentiels bénéfices que promet le projet par rapport aux risques encourus. Une analyse approfondie est cruciale dans ce cas.

Si l’investissement doit se faire sur une pĂ©riode Ă©tendue, il est judicieux de se servir d’un coefficient d’actualisation (de flux). En effet, la valeur de l’euro ou du dollar de l’annĂ©e au cours de laquelle vous investissez peut ne pas ĂŞtre la mĂŞme au cours de l’annĂ©e sur laquelle vous vous projetez.

Dans le secteur de la finance, il existe une méthode complexe, certes, mais assez précise. Elle est appelée en anglais « net present value », ce qui se traduit en français par la valeur nette présente. Un ROI positif indique que l’investissement est rentable.

Un exemple de Retour Sur Investissement

Voici un exemple simple, mais assez concret d’un calcul du ROI. Supposez que vous avez investi une somme de 15 000 euros dans l’acquisition d’un véhicule dans l’optique d’assurer le transport de personnes pendant une période (six mois par exemple). Au bout de la période, vous enregistrez un chiffre d’affaires de 18 000 euros. Votre retour sur investissement pour ce projet pendant la période fixée sera le suivant :

(18 000 – 15 000) / 15 000 = 20 %.

Le réel bénéfice sur l’investissement initial qui est de 15 000 euros s’élève donc à vingt pourcents. Vous l’aurez compris, si cela peut paraître complexe en théorie, le calcul du ROI est simple et permet de voir clair dans ses gains.

Comment faire ressortir les données du ROI ?

Il n’est pas toujours simple de faire ressortir les données du ROI. Comme vous le savez déjà, le retour sur investissement n’est rien d’autre que la différence entre les dépenses et les revenus. Dans le cas de l’achat d’un bien dont l’utilisation vous rapporte directement des bénéfices (comme l’exemple développé précédemment), aucun problème ne se pose.

En réalité, vous connaissez clairement la somme investie et ce que cela vous a rapporté. Ce sont là, les deux principales données ayant permis de déterminer le ROI. Cependant, lorsqu’il s’agit de créer, puis commercialiser un produit, la tâche devient plus complexe, car dans ce cas, la somme investie regroupe plusieurs éléments comme :

  • le coĂ»t d’achat des accessoires ou ingrĂ©dients ayant permis la fabrication du produit ;
  • le coĂ»t de la main-d’œuvre ;
  • le coĂ»t des publicitĂ©s effectuĂ©es autour du produit, etc.

En clair, il faudra prendre en considération toutes les dépenses engendrées par la fabrication tout comme par la commercialisation du produit. Le ROI sera le surplus obtenu après la vente des produits. Le principe n’est pas différent dans le cas d’une campagne marketing. Toutes les dépenses effectuées pour promouvoir votre site afin de gagner en popularité seront mesurées à l’augmentation du chiffre d’affaires.

En résumé, pour faire ressortir les données du ROI, il faut comptabiliser les dépenses (quelles qu’elles soient) qui ont été faites pour mettre en place le projet. Vous allez ainsi pouvoir déterminer ce que cela a rapporté.

Les limites du ROI

Si l’indicateur est pratique, il présente tout de même des limites importantes. Lorsque le projet nécessite beaucoup de coûts indirects, il est parfois difficile de connaître avec exactitude les valeurs à considérer. Toutefois, la comptabilité analytique peut être d’une grande aide. Dans le cas d’une campagne publicitaire, déterminer exactement le chiffre d’affaires généré peut être compliqué. En outre, les effets de l’inflation ne sont pas pris en compte dans les calculs. Il s’agit d’un paramètre qui pourrait faire une grande différence.

Comme vous pouvez le constater, les éventuels risques liés au projet n’interviennent pas dans le calcul. Il peut s’agir de la concurrence, des crises économiques (éventuelles), la conjoncture, etc. Enfin, lorsqu’on parle de ROI, seul le côté financier est évoqué. Pourtant, certains bénéfices connexes sont bien réels. C’est par exemple le cas de la fidélisation de la clientèle, la valorisation de la marque sans oublier l’implication des collaborateurs. Ce sont là autant d’atouts qui devraient être pris en compte dans le retour sur investissement.

Somme toute, calculer le ROI est capital lorsque vous avez un investissement en vue pour être sûr de ne pas vous tromper dans votre choix. De même, c’est un bon moyen de connaître clairement ce que vous rapporte une activité. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue ses limites.

Pour conclure, le ROI est un indicateur très utilisĂ© en France. On peut les retrouver lors du bilan annuel et autres encore. En revanche, pour les dĂ©cisions financières personnelles, le RSI est utilitĂ©. L’intĂ©rĂŞt d’un indicateur dĂ©pend de votre projet et de l’argent dont vous disposez.