,Membre à part entière de l’arsenal informatique destiné à la sécurisation des échanges sur internet, le protocole HTTPS est désormais incontournable. Il est reconnu comme la nouvelle solution des sites soucieux de leur réputation et présente à cet effet bon nombre d’avantages. Grâce aux certificats SSL, ce protocole permet de sécuriser tout type de site y compris les sites de commerce en ligne en protégeant les données de l’utilisateur. Il permet également d’éviter les éventuelles intrusions de hackers en chiffrant l’information. Cependant, qu’en est-il réellement ? Découvrez ici l’essentiel à savoir sur le protocole HTTPS et le certificat SSL.

Qu’est-ce que le protocole HTTPS ?

L’HyperText Transfert Protocol Secure ou HTTPS désigne la version sécurisée du langage informatique HTTP. C’est un protocole de communication permettant de créer un lien entre un client et un serveur pour le www (World Wide Web). Appelé protocole de transfert hypertexte sécurisé, le protocole HTTPS est une combinaison du langage HTTP et un protocole de sécurisation (tls ou ssl) des échanges sur internet.

Il permet ainsi de protéger :

  • l’authentification d’un serveur ;
  • la confidentialité ;
  • l’intĂ©gritĂ© des donnĂ©es Ă©changĂ©es ;
  • et l’authentification du client.

Vous pouvez retrouver le protocole HTTPS sur les pages d’un navigateur web quand vous souhaitez réaliser des achats en ligne par exemple. Généralement, le HTTPS est présent sur toutes les pages appliquant un protocole de sécurité. En effet, sous l’impulsion de Google, il s’est démocratisé pour offrir un web encore plus sécurisé. Pour sécuriser une connexion et vérifier que le site est authentique, le HTTPS, contrairement au HTTP, utilise un certificat sécurisé fourni par un tiers.

Connu sous le nom SSL, son certificat se manifeste par la présence d’un petit cadenas dans la barre d’adresse du navigateur. Par ailleurs, il existe trois niveaux d’authentification au cours de l’émission des certificats qui permettent d’afficher le HTTPS. Il s’agit du Domain Validation (authentification faible), du Organization Validation (authentification forte) et de l’Extended Validation (authentification renforcée).

Comment savoir si on visite un site HTTP ou HTTPS ?

Pour reconnaitre un site HTTP ou HTTPS, c’est tout simple. En réalité, un site sécurisé affiche dans son URL, les lettres HTTPS ou HTTP. Elles se retrouvent en première position dans la barre de recherche du navigateur. Sur certains navigateurs, ces lettres apparaissent en vert. La présence d’un cadenas à proximité de l’URL est aussi une preuve de sécurisation. Il se retrouve généralement à gauche dans le cadran qui contient l’adresse du site.

Dans certains cas, ce cadenas est remplacé par un « i ». En appuyant sur le cadenas ou sur le « i », vous accèderez aux informations concernant le type de certificats utilisé par le site pour sa sécurisation. En outre, ce genre de site propose obligatoirement les mentions légales. Ces dernières contiennent le nom, les coordonnées et le numéro Siret du propriétaire du site que vous visitez.

Illustration HTTPS

Pourquoi tous les sites e-commerce devraient être en HTTPS ?

Lorsque les sites e-commerce sont en HTTPS, vous bénéficiez d’une quantité immense d’avantages

Pour rassurer les acheteurs et augmenter les ventes

Selon certaines études, plus de 60 % des utilisateurs en ligne ont renoncé à l’achat d’un produit parce qu’il manquait une marque de fiabilité sur le site. L’augmentation des fraudes en lignes rend désormais les internautes méfiants. Ils ont donc besoin d’être rassurés sur le niveau de sécurité du site avant de faire un quelconque achat. Le protocole HTTPS joue un rôle essentiel dans l’assurance du site internet.

Souvent associé à un cadenas, ce dernier est perçu comme une marque de confiance par les utilisateurs du site. Il aura un effet positif sur la confiance des internautes en ce qui concerne la fiabilité du site et la sécurité des données personnelles et bancaires qu’ils fournissent. Dès qu’ils sont rassurés et se sentent en confiance, ils pourront effectuer sereinement leur achat. Ainsi, l’affichage d’un site en mode HTTPS est un élément clé qui permettra non seulement de réduire les abandons de panier, mais aussi d’augmenter les ventes sur votre site e-commerce.

Pour pouvoir faire des annonces shopping

Afin de mettre en place des campagnes Google Shopping, il est indispensable d’avoir un site HTTPS. Pour poser une telle action, le tunnel d’achat et de traitement des données clients doivent être impérativement sécurisés. Ces conditions doivent être respectées au risque de voir votre compte Google Merchant Center suspendu.

En outre, les annonceurs ayant créé leur compte avant la mise en place de ces prérequis ne sont pas concernés. Cependant, si vous avez des campagnes shopping en cours alors que votre site n’est pas sécurisé, votre compte Merchant Center peut être suspendu dans les jours ou mois à suivre.

Pour un meilleur référencement

Adopter la sécurisation HTTPS sur votre site e-commerce est un bon moyen d’optimiser le référencement naturel et payant de ce dernier à plusieurs niveaux. En octobre 2016, une étude révélait que 40 % des résultats de Google étaient des sites HTTPS. Ceci montre la mise en place grandissante de cette sécurité. Le protocole HTTPS a donc un impact positif au niveau du référencement.

En rĂ©alitĂ©, ce facteur n’agit pas de manière importante sur le positionnement d’un site e-commerce. MĂŞme si vous n’obtenez pas un boost spectaculaire du positionnement, ce facteur est tout de mĂŞme considĂ©rĂ© comme positif. Cependant, pour en profiter, il est nĂ©cessaire de bien gĂ©rer le processus de sĂ©curisation.

Pour obtenir le statut de marchand de confiance

Avec un site e-commerce sécurisé en HTTPS, vous pouvez demander à obtenir un badge « Marchand de confiance » de Google. Ce dernier garantit aux utilisateurs que votre boutique en ligne répond aux critères de sécurisation des données personnelles. Ceci améliore le taux de clics et par la même occasion vos ventes en mettant les internautes en confiance.

La sécurisation HTTPS du tunnel de vente et des données est donc la condition pour accéder à ce programme qui présente un grand avantage concurrentiel. Le badge marchand de confiance est souvent affiché sur le site, sur les annonces de produits Shopping et sur les annonces AdWords textuelles.

Pour disposer du nouveau format AMP utilisable uniquement avec le HTTPS

Promu par Google, le format AMP est un format de page web qui permet la création des pages avec un temps de chargement très rapide. Il a été conçu pour améliorer le temps de chargement lors de la navigation mobile. Depuis son avènement en 2016, ce format a été rapidement mis en place par de nombreux sites. Pour avoir ce format sur votre site, il est désormais obligatoire d’utiliser du HTTPS. Ainsi, si vous avez une stratégie mobile que vous désirez optimiser en améliorant le temps de chargement par l’implémentation du format AMP, vous devez mettre en place le protocole HTTPS.

Qu’est-ce qu’un certificat SSL et comment fonctionne-t-il ?

Encore connu sous le nom de Transport Layer Security (TLS), le Secure Socket layer (SSL) est un certificat permettant de sécuriser la connexion entre le serveur d’un site et l’internaute.

Certificat SSL : définition et différents types

Installé sur un serveur, le certificat SSL est un fichier de données liant une clé cryptographique aux informations d’un site. Il permet ainsi d’activer le protocole « HTTPS » et le cadenas pour garantir une connexion sécurisée entre le navigateur et le serveur web. Généralement utilisé pour sécuriser les informations de connexions, le transfert de données et les transactions bancaires, le SSL est devenu une norme pour la sécurité sur les réseaux sociaux.

Les certificats SSL lie, d’une part, un nom de domaine, un nom d’hĂ´te et un nom de serveur d’une part et d’autre part le nom de l’entreprise (identitĂ© de l’organisation), ainsi que le lieu. Par ailleurs, il existe diffĂ©rents types de certificats SSL, chacun ayant un niveau de validation diffĂ©rent. Ainsi, vous avez entre autres :

  • les certificats Ă  validation Ă©tendue ou EV SSL ;
  • les certificats Ă  validation de l’organisation ou OV SSL ;
  • les certificats Ă  validation de domaine ou DV SSL ;
  • les certificats pour les communications unifiĂ©es ou UCC ;
  • les certificats SSL gĂ©nĂ©riques ;
  • et les certificats SSL pour domaines multiples ou MDC.

Ils doivent être émis par une Autorité de Certification de confiance. Pour être considéré comme fiable, le certificat SSL doit être présent sur la machine de l’utilisateur final.

Certificat SSL : mode de fonctionnement

Le fonctionnement des certificats SSL repose sur ce qui est appelé cryptographie à clé publique. Ce genre de technologie se sert de la puissance de deux clés qui sont des chaines de nombre générées aléatoirement. L’une est nommée clé privée tandis que l’autre est une clé publique. Cette dernière est disponible dans le domaine public et permet de chiffrer n’importe quel message. En effet, le SSL s’assure donc que les données transférées entre les sites web et les utilisateurs sont utopiques à déchiffrer.

À cet effet, il utilise des algorithmes de chiffrement pour brouiller les informations pendant la transmission afin d’empêcher les cybercriminels de les lire pendant leur envoi. Même s’il semble très complexe, ce processus parfois appelé négociation SSL ou SSL handshake se fait en quelques millisecondes. Une fois le certificat SSL mis en place sur un site, l’acronyme HTTPS apparait dans l’URL de ce dernier ainsi qu’un cadenas preuve de fiabilité. En cliquant sur le cadenas, vous obtiendrez les informations relatives au certificat SSL utilisé.

Comment acheter un certificat SSL ?

Les certificats SSL peuvent être achetés directement auprès d’une Autorité de Certification. Ces organismes en émettent des millions chaque année et jouent un rôle important dans le fonctionnement d’internet. En effet, les Autorités de Certifications assurent la transparence et la fiabilité des interactions en ligne. Il est possible d’obtenir un certificat SSL gratuitement ou en échange de quelques centaines de dollars en fonction du niveau de sécurité que vous souhaitez avoir sur votre site.

Pour acheter un certificat SSL, commencez par configurer votre serveur. Vérifiez que votre dossier est à jour sur WHOIS et correspond à ce que vous désirez envoyer à l’Autorité de Certification qui vous rend service. Veillez à y mettre le nom de votre entreprise, son adresse et toute autre information que vous jugez nécessaire.

Générez ensuite une demande de signature d’un Certificate Signing Request ou CSR sur votre serveur avec l’aide de votre hébergeur. Envoyez la demande à l’Autorité de Certification de votre choix afin de valider votre domaine et les données sur l’entreprise. Installez enfin le certificat une fois la procédure terminée. Si vous hébergez vous-même votre site web, vous devez configurer le certificat sur vos propres serveurs.

Cependant, retenez que la vitesse d’obtention d’un certificat SSL dépend non seulement du type que vous demandez, mais aussi du fournisseur que vous choisissez. Ainsi, chaque niveau de validation requiert une durée différente.